Bac, le Recteur désorganise les épreuves et rompt l’équité de traitement !

, par  Laidi BenHaddou

Le SNES-FSU Guadeloupe dénonce le choix du recteur d’avancer d’un jour le calendrier des épreuves de rattrapage du baccalauréat ce qui a entraîné une désorganisation majeure des épreuves, puisque Monsieur le Recteur a mis en difficulté les services de la Division des Examens et Concours qui n’a pas été en état de produire de nouvelles convocations en urgence.

Ainsi des collègues normalement convoqués pour faire passer les épreuves de rattrapage vendredi et samedi auraient du, avec un simple SMS faire passer des épreuves, avec tous les risques juridiques que cela impliquait, dénoncés dans un communiqué de presse du 5 juillet 2017.

Le Recteur a fait le choix d’avancer d’un jour le calendrier des épreuves sans aucune raison valable. L’argument météorologique n’a aucune pertinence quand on sait que même en alerte orange, Monsieur le Recteur ne prend jamais l’initiative de fermer les établissements scolaires, contrairement à ce qui se pratique en Martinique. Faut-il croire les rumeurs qui affirment que Monsieur le Recteur a cédé à un lobby religieux qui refuse que les épreuves se déroulent le samedi ?

En tout état de cause, faute de convocation écrites qui auraient couverts juridiquement les collègues, le centre d’examen de Saint-Martin s’est retrouvé en manque d’examinateurs pour faire passer les élèves, si bien que l’équité de traitement a été rompue puisque les élèves sont passés avec leurs propres enseignants !

Pire ! Pour répondre aux besoins, des enseignants par ailleurs affectés au secrétariat du baccalauréat, et qui n’avaient pas de classes de Terminale ont du faire passer des candidats, en plus de leurs lourdes missions au secrétariat du baccalauréat, terminant ainsi leur service à 21 heures !

Cette situation scandaleuse est de la seule responsabilité de Monsieur le Recteur.

Le SNES-FSU Guadeloupe dénonce avec force ce changement précipité de calendrier, totalement infondé ! Les élèves n’ont absolument rien gagné à ce bouleversement de dernière minute, les enseignants ont été mis en situation difficile, les services du rectorat ont été inutilement mis en difficulté ! Le SNES-FSU Guadeloupe dénonce cette décision de Monsieur le Recteur, qui contribue à discréditer les épreuves du baccalauréat, avec la rupture d’équité de traitement ! Il n’y avait aucune urgence qui justifiait un changement de calendrier !

Articles les plus récents

  • Le Recteur convoque sans convocation !

    , par Laidi BenHaddou

    Les Abymes, le 05 juillet 2017
    **Communiqué de presse**
    **ÉDUCATION : LE RECTEUR CONVOQUE SANS CONVOCATION !!!!**
    Le SNES-FSU Guadeloupe est contacté ce jour par de très nombreux collègues convoqués réglementairement pour faire passer les épreuves de l’oral du baccalauréat vendredi 7 et samedi 8 (...)

  • Harmonisation ?

    , par Laidi BenHaddou

    L’harmonisation est légitime, pour préserver autant que faire se peut l’équité entre les candidats. OK pour discuter ensemble des critères de correction. OK pour corriger une copie-test. MAIS ENSUITE ! Nous sommes des professionnels, nous savons corriger des copies et il faut dire stop à (...)

  • Déclaration liminaire de la FSU Guadeloupe CTA du 28 juin 2017

    , par Laidi BenHaddou

    Monsieur le Recteur,
    Pour ouvrir ce CTA, les représentants élus de la FSU Guadeloupe tiennent à dénoncer **les propos scandaleux du chef d’établissement de Bouillante** qui, pour récuser un projet pédagogique d’APPN kayak et natation, a osé déclarer devant l’ensemble des collègues et devant la chargée (...)

  • Bulletin d’adhésion 2017-2018

    , par Laidi BenHaddou

    Pour adhérer au SNES-FSU Guadeloupe il y a deux moyens. Le plus simple est l’adhésion en ligne, possible en allant sur le site national du SNES-FSU :
    les nouvelles adhésions se font par ce lien : Adhérer au SNES
    pour réadhérer il faut suivre ce lien : Réadhérer au SNES (vous devez utiliser vos (...)