La défense des STI est une priorité

, par  Guillaume MARSAULT

Alors que le ministre de l’Éducation a publié un projet de réforme des lycées que le SNES considère scandaleux, rien n’est dit sur la réforme des SYTI prévue pour 2011

Le SNES, porteur d’un projet ambitieux pour l’Éducation & pour la diversité des filières, est particulièrement inquiet de l’absence de communication du ministre sur les STI & les STL. Les 13 séries actuelles en STI pourraient être regroupées en une seule, le caractère industrielle, serait alors sacrifié !
Le SNES ne peut accepter la destruction de cette filière & appelle à signer largement la pétition nationale.