70 postes supprimés à la rentrée prochaine

, par  Guillaume MARSAULT

Depuis le mois de septembre, le ministère avait annoncé la suppression de 4.800 postes au niveau national. La déclinaison académique vient d’arriver !

Cela fait plusieurs mois que le ministère a communiqué sa volonté de supprimer 4.800 postes pour le second degré à la rentrée prochaine.
Lors du dernier comité technique paritaire ministériel (CTPM), le ministère a décliné les suppressions au niveau académique.
La Guadeloupe va donc devoir assumer 70 suppressions de postes à la rentrée de septembre 2011 ! Au recteur de trouver les moyens de supprimer ces postes ! Pour l’y aider, le ministère à envoyé dès le mois de juin dernier des fiches destinées à aider les recteurs à économiser des moyens (suppression de dédoublements, suppressions d’heures non statutaires...).
Le ministre ne sait plus où économiser des moyens, après avoir économisé des moyens à cette rentrée sur les stagiaires. Ne sachant plus que faire, il renvoie aux recteurs le soin de trouver des postes à supprimer.
Notre académie est déjà en difficulté avec des résultats inférieurs à la moyenne nationale. Avec cette nouvelle saignée, la réussite de tous les élèves est bien évidemment remise en cause !

Pour le SNES Guadeloupe, ces suppressions vont à l’encontre de la réussite de tous les élèves ! C’est inacceptable. L’avenir de la jeunesse guadeloupéenne est bradé sur l’autel des économies budgétaires !

Fiers du service public