Commission administrative académique SNES-FSU Guadeloupe

, par  Guillaume MARSAULT

La situation académique, à l’instar de la situation nationale, est fortement dégradée par la conjoncture économique et politique. Le plan d’austérité imposé à l’ensemble de la population, frappe durement notre profession par le maintien du gel du point d’indice (bloqué depuis 2010) jusqu’à la fin du quinquennat. Les retraités sont frappés par un gel des pensions et de nouvelles mesures fiscales défavorables.

Sur le plan politique, le rejet massif de la classe politique en général manifesté par une abstention massive, la montée technique du Front National inhérente, et l’effondrement des forces de gauche ne peut qu’inquiéter fortement le mouvement syndical auquel nous appartenons. Les électeurs ne font clairement pas la distinction entre gauche réformiste et gauche radicale, se détournant de l’une et de l’autre.
Lire la suite

Texte CAA 10 juin 2014