Courrier au Ministre

, par  Laidi BenHaddou

Courriers restés sans réponses de Monsieur le recteur de l’académie

Le SNES Guadeloupe est encore obligé de prévenir le Ministre que le Recteur n’a pas la politesse de répondre à ses courriers.
Comme d’habitude, le Recteur va se faire tirer les oreilles par le Ministre qui lui ordonnera de répondre. C’est comme ça que le dialogue social est affiché comme satisfaisant pour le Recteur.

« Monsieur le Ministre,

Faute de réponse aux cinq derniers courriers envoyés par notre organisation
syndicale à Monsieur le Recteur de l’académie de Guadeloupe, nous prenons votre
attache pour obtenir des réponses à nos interrogations.

Nous avons interpellé Monsieur le Recteur le 30 mai 2014 concernant un proviseur
refusant l’accès à nos représentants syndicaux commissaires paritaires dans son
établissement.

Nous avons interpellé Monsieur le Recteur le 11 juin 2014 concernant le refus de
dialogue social de l’administration avec les COPsy.

Nous avons interpellé Monsieur le Recteur le 24 juin 2014 concernant les risques
sanitaires et juridiques encourus par la présence de camions de vente ambulante et
de paillotes au sein des EPLE dans l’académie.

Nous avons interpellé Monsieur le Recteur le 27 juin 2014 concernant l’absence de
convocations de correction pour le Diplôme National du Brevet.

Nous avons interpellé Monsieur le Recteur le 30 juin 2014 concernant la rédaction
des ordres de mission dans l’académie de Guadeloupe.

Ces cinq courriers demeurés sans réponse posent le problème du dialogue social
dans l’académie, mais aussi le fonctionnement même de l’académie.

C’est pourquoi nous faisons appel à vous, Monsieur le Ministre, pour obtenir les
réponses légitimes à nos interrogations. Nous vous fournissons en pièce jointe les
courriers adressés à Monsieur le Recteur de l’académie de Guadeloupe.
Dans l’attente d’une réponse de votre part, Monsieur le Ministre de l’Éducation
Nationale, veuillez croire à notre profond attachement au service public
d’Éducation.

Guillaume MARSAULT

Secrétaire académique

SNES Guadeloupe »