Communiqué de presse de la FSU Guadeloupe en date du 7 janvier 2015 sur l’attentat contre le journal Charlie Hebdo

, par  Guillaume MARSAULT

La FSU dénonce l’attentat abominable commis aujourd’hui contre Charlie Hebdo. Elle exprime toute sa solidarité avec les victimes et les personnels de Charlie Hebdo. Elle présente ses condoléances aux familles des victimes. Douze personnes payent de leur vie le droit à l’expression. La FSU demande que toute la lumière soit faite sur cet attentat odieux.

Cet attentat contre un journal est un attentat contre les valeurs de notre République. Ce sont bien la liberté d’expression, la laïcité, la liberté, la démocratie, le vivre ensemble, la tolérance qui sont attaqués. La FSU considère que la liberté d’expression fait partie intégrante de la construction du citoyen au sein de l’école.

Des armes ont ce jour cherché à faire taire le rire, la satire et la liberté d’expression. La FSU appelle à ne surtout pas se taire, à ne pas baisser la tête devant la violence et faire du slogan de Fellag un leitmotiv : "Vivre pour ne pas donner raison aux prédateurs de la beauté !"

Aujourd’hui, La FSU Guadeloupe est Charlie, parce qu’elle ne peut se taire devant une telle tentative de censure. Ce sont ces principes que la FSU appelle à défendre.

C’est pourquoi nous vous invitons à participer au rassemblement organisé à 18h30 à Pointe à Pitre place des martyrs de la liberté.