Grève du 11 juin contre la réforme du collège !

, par  Guillaume MARSAULT

Les organisations syndicales SNES-FSU et SNEP-FSU fort de la grève réussie du 19 mai, ont vécu comme une véritable provocation la publication au journal officiel des décrets dès le lendemain.

C’est pourquoi notre organisation syndicale a mis en débat l’action avec une pétition signée à ce jour par plus de 22.500 enseignants en un peu plus de deux semaines, une lettre ouverte à la ministre, mais aussi des actions dans les établissements le 4 juin, ainsi que l’interpellation des élus, députés et sénateurs sur cette réforme du collège. La grève du 11 juin est l’action suivante pour répondre à la provocation de Madame la ministre.

D’ores et déjà la ministre a appelé les organisations syndicales à un groupe de travail ce jour. Cependant, il ne peut être question pour le SNES-FSU de discuter de l’application de la réforme. Il doit s’agir de discuter d’une nouvelle réforme du collège.

Un sondage paru ce jour démontre que les trois quarts de la profession soutiennent les actions de notre organisation syndicale.

Le SNES-FSU et le SNEP-FSU continuent à demander le retrait de cette réforme fondée sur l’autonomie des établissements et la multiplication des hiérarchies intermédiaires sous l’autorité du chef d’établissement et la reprise de discussions sur de nouvelles bases pour la réussite de tous les élèves.

Sans répondre aux véritables besoins du collège, cette réforme ne ferait en outre, si elle était mise en œuvre en 2016, qu’engendrer davantage d’inégalités entre les élèves, aggraver les conditions de travail des personnels, mettre en concurrence personnels, disciplines et établissements.

Le SNES-FSU et le SNEP-FSU appellent à se mettre massivement en grève le 11 juin.