Motion de soutien aux grévistes du collège Félix Éboué de Petit-Bourg

, par  Laidi BenHaddou

Le SNES-FSU Guadeloupe, réuni en congrès, apporte son soutien aux collègues du collège Félix Éboué de Petit-Bourg pour que les élèves aient le droit à une éducation de qualité et contre la précarisation des personnels initiée par le Rectorat.

Ce n’est pas seulement l’État qui organise la faillite de l’Éducation à Petit-Bourg, cela fait plusieurs années que le conseil départemental aurait dû construire un deuxième collège à Petit-Bourg. Augmenter le nombre d’élèves dans un établissement déjà surchargé de 1000 élèves est un non-sens pédagogique.

La responsabilité de l’État et des élus locaux est directement engagée.

Le SNES-FSU Guadeloupe envoie fòs et couraj à tous ceux qui se mobilisent pour la réussite de la jeunesse Guadeloupéenne et contre la précarisation des personnels.

Motion votée à l’unanimité lors du congrès académique du SNES-FSU Guadeloupe le 19 février 2016