Pour un plan d’urgence sur le bâti scolaire !

, par  Laidi BenHaddou

La Guadeloupe se trouvant en zone sismique, volcanique et cyclonique, nous SNES-FSU Guadeloupe demandons que tous les établissements soient mis aux normes afin de garantir la sécurité des élèves et personnels. Il est indispensable que chaque EPLE puisse bénéficier de matériels et d’installations de qualité définies après consultation des enseignants afin que chaque élève puisse réussir sa scolarité dans des conditions optimales et conformes aux exigences des programmes.

Nous SNES-FSU Guadeloupe rappelons la nécessité d’améliorer les conditions d’accueil et de scolarité de l’ensemble des élèves. Il ne viendrait à l’idée d’aucun employeur d’imposer à un salarié dans un bureau de travailler sans ventilation ni climatisation. C’est pourtant ce que l’immense majorité des élèves et des enseignants subissent depuis trop longtemps. Lutter contre l’échec scolaire, c’est aussi donner aux élèves des conditions de travail décentes. Nous rappelons que les conditions de travail deviennent pénibles à partir de 26° et peuvent devenir dangereuses à partir de 30° ! Nous SNES-FSU Guadeloupe demandons que l’ensemble des salles de classes de l’archipel soient dotées de ventilateurs ou de climatisation !

Nous SNES-FSU Guadeloupe, dénonçons les conditions d’accueil scandaleuses et inadmissibles des élèves quand les coupures d’eau se multiplient durant la saison sèche. C’est pourquoi nous exigeons que l’ensemble des EPLE soient dotés de citernes pour assurer un fonctionnement des toilettes dans une hygiène minimale et des fontaines à eau fraîche accessibles à tous.

Nous, SNES-FSU Guadeloupe, dénonçons les camions ambulants et autres paillotes qui peuplent les EPLE de l’académie pour pallier l’inconséquence des collectivités, qui ne mettent pas en place de système de restauration scolaire décents alors que le surpoids et l’obésité explosent. C’est pourquoi nous, SNES-FSU Guadeloupe, exigeons la création de cantines scolaires dans tous les EPLE avec fabrication de nourriture sur site, dans le cadre de circuits courts, avec des menus équilibrés conçus sous l’égide d’un nutritionniste.

Nous SNES-FSU Guadeloupe, dénonçons les établissements scolaires démesurés en taille, en particulier les collèges, dont la taille ne doit pas dépasser 500 élèves au maximum. Nous demandons la construction en urgence des collèges qui manquent aujourd’hui, en particulier à Baie-Mahault, Gosier et Petit-Bourg.

Nous, SNES-FSU Guadeloupe, demandons la réhabilitation de l’ensemble du bâti scolaire et pas uniquement des façades.

Nous, SNES-FSU Guadeloupe, demandons que les enseignants aient à disposition dans chaque salle de classe d’un accès Internet haut débit, du matériel informatique nécessaire pour pourvoir assurer la réussite de ses élèves (ordinateur, vidéoprojecteur, TNI...). Nous demandons que des salles soient prévues pour accueillir les élèves qui n’ont pas cours, pour qu’ils n’attendent pas dans la cour, ou au pire sur les trottoirs durant les heures méridiennes.

Motion votée à l’unanimité lors du congrès académique du SNES-FSU Guadeloupe le 17 février 2016