Des moyens et des emplois du temps pour le lycée Gerville Réache

, par  Laidi BenHaddou

La FSU Guadeloupe est pleinement solidaire du mouvement initié par les personnels du lycée Gerville Réache pour obtenir des emplois du temps cohérent, qui correspondent à la loi et aux besoins des élèves. Ce mouvement est la suite logique des pertes de moyens infligées à l’établissement en février dernier.

Face au blocage de la direction, la FSU Guadeloupe a soutenu fortement auprès du recteur la demande d’une médiation avec un membre du rectorat, qui s’est traduite aujourd’hui par la venue de deux proviseurs vie scolaire, ainsi que de l’IPR d’anglais.

Lors de cette réunion auxquels ont participé les représentants des personnels et des parents d’élèves, ainsi que la FSU, les différentes parties ont pu exprimer leurs doléances.

La FSU Guadeloupe a demandé des moyens supplémentaires pour répondre aux besoins, ainsi qu’une aide technique du rectorat pour refaire les emplois, dans l’intérêt premier des élèves. Les représentants des personnels ont demandé le respect des horaires des programmes officiels, le respect du rythme biologique des élèves et des enseignants avec une pause repas d’au moins 1h entre 12h et 14h, respect d’une cohérence pédagogique.

La médiation est repartie en promettant une aide technique et de nouveaux emplois du temps pour lundi prochain.

La FSU reste aux côtés des personnels mobilisés et reste très attentive aux moyens nécessaires et à la qualité des conditions de travail de cet établissement particulièrement important pour le sud Basse Terre. La FSU Guadeloupe a déposé un préavis de grève pour couvrir préventivement tous les collègues qui pourraient en avoir besoin.