SNES-FSU Guadeloupe

Accueil > Actions / Actualités > Actualités académiques et nationales > CTA : Aucune réponse du Recteur !

CTA : Aucune réponse du Recteur !

jeudi 25 janvier 2018, par Bureau SNES-FSU Guadeloupe

L’ensemble des élus de la CAPA des certifiés ont profité de la tenue du Comité Technique Académique (CTA) pour remettre au recteur un courrier commun intersyndical pour rappeler que la CAPA des certifiés qui ne s’est pas tenue le 11 janvier faute d’obtenir les documents informatiques nécessaires, doit être reconvoquée dans les 8 jours suivants.

Le CTA s’est tenu hier en présence du recteur (voir déclaration liminaire jointe) sur les moyens de l’académie.La réunion a été un dialogue de sourd entre les représentants de la FSU et le chef de la division des moyens, M.Dupuy, qui a alterné langue de bois, refus de répondre, et verbiage creux.

Sur l’absence de carte des options dans l’académie, elle est pilotée par l’IPR d’anglais, mais malgré les demandes multiples, il a été impossible de savoir si le Recteur et ses services pilotaient les orientations ou si les chefs d’établissement font ce qu’ils veulent dans les établissements. Les élus seront informés à posteriori fin mars.

Sur l’absence des deux heures de chorale, le Rectorat argue de l’absence de consigne ministérielle écrite, ce qui signifie textuellement que les heures de chorale seront financées en heures supplémentaires en fin d’année.

Sur l’écart entre les chiffres de l’INSEE et les chiffres prévisionnels du Rectorat, la FSU n’a tout simplement eu aucune réponse.

Sur les heures de pondérations de BTS qui sont systématiquement mises en heures supplémentaires (HSA) en opposition avec la circulaire de 2015, le responsable de la DBM a maintenu que "nous n’avions pas la même lecture du texte..." sic !

Sur les heures supplémentaires démesurées, le Rectorat persiste à affirmer que c’est une souplesse pour les établissements et que les collègues prennent sans aucun souci les heures supplémentaires, alors que la FSU continue de réclamer le respect des maxima de service.

Finalement, l’ensemble des élus a voté contre cette proposition de répartition des moyens et contre les 44 suppressions qui de postes qui vont en découler.

Nous appelons l’ensemble des collègues à refuser collectivement les heures supplémentaires (HSA), à voter contre toutes les DGH en baisse, ou avec trop d’heures supplémentaires.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.