Accueil > Actions / Actualités > Actions locales > Retour sur action des personnels du collège Eugène Yssap : journée du 11 juin (...)

Retour sur action des personnels du collège Eugène Yssap : journée du 11 juin 2018.

mardi 12 juin 2018, par Bureau SNES-FSU Guadeloupe

Gare maritime de Saint-François, 7h : à la rencontre de la délégation ministérielle composée de M. le Ministre de la Transition écologique et solidaire, M. Nicolas Hulot, et de Mme la Ministre des Outre-mer, Annick Girardin.

Nous, délégation du collège Eugène Yssap de Sainte-Anne, sommes allés à la rencontre des ministres afin de les alerter sur la situation sanitaire dans notre établissement et de faire part de notre inquiétude, une semaine après l’exercice massif de notre droit de retrait.

Nous avons interpellé M. le Recteur qui s’est dit informé de la situation au collège Yssap et de l’audience dont nous avions bénéficié le jeudi 7 juin 2018 auprès de Mme la Directrice de cabinet du recteur, Mme Dupuy, du Secrétaire général d’académie, M. Grévoul, et de Mme la Directrice académique des services de l’Education nationale, Mme Col-Minne. Il a rappelé que la délocalisation du DNB était actée. Nous avons alors fait part de la difficulté de la continuité pédagogique liée à la situation, de la problématique de l’absence de capteurs dans notre collège alors qu’ils devaient avoir été demandés par M. le Recteur. M. Fourar s’est dit étonné que nous n’ayons pas connaissance de capteurs posés et a interpellé directement Mme Valérie Denux et M. Didier Roux de l’ARS.

Nous avons interpellé la Directrice de l’ARS, Mme Valérie Denux, a alors affirmé que plusieurs capteurs ont été posés à 3 reprises sur 48h au collège. Les relevés indiquaient 0. Selon Valérie Denux, il n’y a pas un problème de moyens, il y a des capteurs, le site de l’ARS est transparent, les données affichées. Selon elle, au collège E. Yssap les données sont bonnes, il n’y a plus de problématique. Nous répondons alors : comment expliquer que l’on soit malade ?

A son arrivée, le Ministre M. Hulot est spontanément venu à notre rencontre et, après avoir été interpellé sur la situation du collège et de la population en souffrance, il a répondu directement à la délégation que nous composions :
Il est conscient que le problème est réel, qu’en 2015 on n’avait pas pris l’ampleur et la mesure de la question. Il essaie de travailler sur le long terme et évoque la nécessité d’aller à l’origine du problème. Il est important de procéder au ramassage immédiat mais il a conscience que ce n’est pas la solution. Ce qui est majeur aujourd’hui, c’est s’interroger sur le problème sanitaire, prendre cela en charge, le plus urgent est de s’occuper des personnes malades. Il est conscient de la gravité de la situation et est prêt à mettre les moyens en œuvre pour traiter le problème à la racine. Il est conscient de la nécessité d’une action à long terme et à plus grande échelle. Peut-être faudrait-il travailler sur un autre système de mesure car les capteurs ne semblent pas être adaptés aujourd’hui.

Retour au collège Eugène Yssap, 8h30 avec la Direction pour faire le point : rencontre avec Mme Nesty, M. Dupont et M. Desiage. Représentants des personnels : Mme Baptiste, Mme Albéri, Mme Le Dévédec, M. Oujagir.

Concernant le DNB : Mme la Principale a rencontré Mme Dupuy le jeudi 7 juin après-midi avec M. Desiage. Le collège de Guénette a envoyé le protocole mais Mme Nesty et M. Desiage se rendent sur place ce jour, au collège de Guénette pour échanger sur le protocole.

Concernant les capteurs : Mme la Principale n’est pas au courant. Personne à sa connaissance n’a posé de capteurs. M. Dupont confirme qu’aucun capteur n’est, à sa connaissance, posé. M. le Recteur est pour sa part persuadé que des capteurs sont posés.

Concernant la communication avec les parents : Mme la Principale nous informe que des parents emmènent leurs enfants et demandent s’il y a cours. La direction va rencontrer les parents de 3ème. Proposition de la délégation des personnels : des enseignants se mettent à disposition pour accompagner la direction dans leur rencontre avec les parents. Les enseignants communiquent déjà avec les parents d’élèves de 3ème, plusieurs ont transmis et refait leurs cours.

Assemblée Générale des personnels du collège E. Yssap au Centre culturel de Sainte-Anne 9h30 à 11h : (présence de personnels de la maternelle)

- Le point a été fait par les représentants des personnels, Mme Baptiste (SNCL), M. Oujagir (SPEG) et Mme Le Dévédec (SNES-FSU) sur les actions menées (aéroport, Petit-Bourg, Saint-François).
-A la maternelle : les retours des capteurs posés sont édifiants : les pics auraient lieu en pleine nuit, les personnels doutent de ces conclusions au vu des problèmes constatés.
- Notre personnel ressource au collège qui est « référent prévention » et membre du CHS du collège déclare n’avoir aucune information, aucune communication de la direction, de l’ARS ou encore du CHSCT.
- Les collègues demandent ce que fait la direction car elle ne communique pas. Nous répondons que nous ne pouvons pas répondre à sa place mais que nous savons qu’elle organise la délocalisation du DNB.
- Les enseignants évoquent le problème de l’ASSR et du PSC1 : échange des professeurs à ce sujet.
- rappel : certains collègues ne sont pas en droit de retrait.

Décisions de l’AG et vote :
→ Est prise la décision de continuer de communiquer avec les parents, d’informer la direction du collège de la prise de décision de l’AG et de communiquer à la presse.
→ VOTE : Compte-tenu des éléments apportés à la connaissance des personnels et des échanges qui se sont tenus, qui se prononce pour la reprise des cours, dans le respect individuel de chacun ?
pour :3
contre : 25
abstention : 1

Les cours ne reprennent donc pas tant que les conditions de la reprise ne sont pas remplies (pose de capteurs sur une longue durée et dont les résultats seront transparents).
La direction du collège en est alors informée. Un courrier explicitant l’action des enseignants sera rédigé, la presse informée.

Pour les représentants des personnels du collège Eugène Yssap et l’intersyndicale,
S. Le Dévédec (SNES-FSU), C. Baptiste (SNCL) et D. Oujagir (SPEG).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.