Mouvement inter : les résultats ne sont pas connus !!!

, par  Guillaume MARSAULT

Le ministère se permet publier le projet de mouvement interacadémique via des SMS, alors que les commissions paritaires ne se sont pas encore réunies !

Depuis longtemps, le ministère souhaite se débarrasser du paritarisme, car il trouve que les syndicats y jouent un rôle trop important. Le SNES de Guadeloupe tient à rappeler que les commissions paritaires qui réunissent à parité administration & syndicats ont pour seul but de garantir l’équité à tous les collègues. Le logiciel utilisé par l’administration commet nécessairement des erreurs que les commissions paritaires sont là pour rattraper !
Le paritarisme est la seule garantie d’une équité entre l’ensemble des collègues ! Quand le ministère se permet de publier le projet de mouvement, il sait pertinement qu’il publie aussi les erreurs. Cependant, il laisse croire aux collègues que le mouvement est déjà acté, alors que les commissions paritaires nationales vont se réunir à partir du 10 mars & peuvent acter des modifications nombreuses.
Chaque collègue qui a reçu un appel ou un texto l’informant de sa demande de mutation, doit la prendre pour ce qu’elle est : une tentative de faire pression sur les commissions paritaires nationales. Les collègues ne peuvent considérer ce résultats comme une information.
Le SNES Guadeloupe rappelle que les résultats du mouvement inter-académiques ne seront connus qu’une fois que les FPMN (Formation Paritaire Mixte Nationale), se seront réunies & auront délibéré !

Signez la pétition intersyndicale :

Mutations 2009 - Les choix du ministre : l’arbitraire contre le paritarisme