Grève le mardi 7 septembre

, par  Guillaume MARSAULT

Nous vivons dans un monde qui évolue à toute vitesse. La France ne doit pas rater le train de la modernité. Pour moderniser la France, il faut la réformer. La réforme est donc moderne et tous ceux qui s’y opposent ne sont que des pithécanthropes d’un autre âge !

Voilà le discours tenus par les ultra-libéraux depuis trois décennies pour casser les services publics, pour casser les solidarités, pour tirer un trait sur le consensus social programmé par le Conseil National de la Résistance entre 1943 et 1945 et mis en œuvre par les gouvernements de l’immédiat après guerre. L’assurance chômage, la retraite pour tous, le statut de la Fonction publique dont nous dépendons encore aujourd’hui...

Refusant le sens de l’Histoire qui voit une diminution progressive et générale du temps de travail au fur et à mesure que la productivité s’accroît, refusant le sens de l’Histoire qui améliore les conditions de vie de tous, refusant le sens de l’Histoire qui tend à émanciper chaque jour un peu plus l’Homme des contraintes de son environnement, le gouvernement ultra-libéral de Messieurs Sarkozy Fillon & Woerth, dans la suite de Messieurs Balladur, Juppé... & Fillon veulent réformer les régimes de retraites en les unifiant, au nom de la justice sociale, ou en copiant les régimes étrangers. Dès le mois de septembre, en utilisant raccourcis simplistes & statistiques à contre-emploi, le gouvernement baisse les salaires des fonctionnaires de 5%. L’affichage gouvernemental de supprimer tous les particularismes et régimes spéciaux risque de creuser les inégalités.

Cette réforme des retraites est une aberration pour les fonctionnaires, un non sens pour les salariés du privé ! Il est encore temps de réagir, de lutter contre cette réforme injuste qui va encore plus pénaliser les femmes, les travailleurs exerçant des métiers pénibles, et l’ensemble des salariés en général. D’autres solutions sont possibles et ne sont pas envisagées.

Le 7 septembre, tous en grève, tous dans la rue, pour le maintien d’un régime par répartition pour tous, pour la retraite à 60 ans pour tous ! Rendez-vous mairie de Pointe à Pitre à 8h30

4 pages spécial retraites
Quelques points clé pour éclairer l’enjeu de cette réforme !