SNES-FSU Guadeloupe

Accueil > Actions / Actualités > Actualités académiques et nationales > CHSCTA du 22 avril 2020 : Reprise le 11 mai 2020 : le recteur attend les (...)

CHSCTA du 22 avril 2020 : Reprise le 11 mai 2020 : le recteur attend les directives nationales

samedi 25 avril 2020, par Bureau SNES-FSU Guadeloupe

Le recteur nous a convoqués à un CHSCTA le 22 avril 2020 par vidéo-conférence.

Il y avait deux points à l’ordre du jour :

  • point sur la crise sanitaire
  • préparation de la reprise.

1) point sur la crise sanitaire.

L’administration nous a rappelé les éléments concernant les gestes barrières préconisés les chiffres du COVID 19 connus par tous car publiés copieusement sur l’ensemble des médias et réseaux sociaux. Celle-ci était incapable de dresser liste des personnels qui sont actuellement en CLM, CLD, temps thérapeutique ou encore ceux qui ont la RQTH.
Un point sur les appels reçus par les cellules d’écoute à destination des familles et des enseignants. Pour l’instant, peu de personnes y ont eu recours : la cellule d’écoute des familles n’a reçu que 23 appels et celle des personnels de l’éducation nationale 48.

Rappel : :

Numéro de la cellule d’écoute famille : 09 72 63 62 20 du lundi au jeudi de 9h à 17h et le vendredi de 9h à 13h
Numéros de la cellule d’écoute des personnels de l’éducation nationale : 05 90 47 82 17 ;
Service RH : 06 90 52 45 44 ; Service infirmier : 06 90 71 34 79 ; Service social : 06 90 65 05 62.

2) la préparation de la reprise

Nous avons transmis une liste de questions diverses concernant ce point qui sont restées sans réponse.

La nécessaire présence d’eau dans les établissements scolaires est le seul critère pour le moment sur lequel monsieur le recteur peut s’engager... pour le reste dit-il qu’il ne pouvait rien annoncer d’autres, allant jusqu’à dire, qu’il a les mêmes infos que nous, données par les médias.....

Ajoutant enfin qu’il n’est pas un auto entrepreneur et qu’il travaille sous la tutelle d’un ministre ; qu’il attend le cadrage national qui sera lui, adapté par la suite à la situation locale.

N’ayant pas d’informations sérieuses à nous transmettre, le recteur nous fera un nouveau point le 6 mai 2020.

Il est tout de même effarant de constater qu’à 20 jours du 11 mai, le recteur ne soit pas en mesure de nous donner le moindre élément concernant cette rentrée scolaire alors que nous avons été convoqués précisément sur ce point.

Le 6 mai.......

Les membres du CHSCT-FSU ont pris acte de ce nouveau rendez-vous avec monsieur le recteur. Il aura entre temps dit-il rencontré les propriétaires des établissements scolaires, les maires, le département et la région.

Nous espérons que cette fois-ci, monsieur le recteur nous présentera un véritable plan de reprise des activités scolaires pour l’ensemble des agents de l’éducation de notre académie.

Bien évidemment ce plan devra enfin répondre aux nombreuses questions posées par les représentants de la FSU au CHSCTA. Au sortir de ce dernier rendez-vous avant le 11 mai, notre fédération sera en mesure de donner son avis de façon claire et sans ambiguïté sur le projet de monsieur le recteur pour cette fin d’année scolaire et peut être sur les conditions de la rentrée scolaire de septembre.

Les représentants FSU au CHSCTA

Questions de la FSU Guadeloupe au CHSCTA du 22 avril 2020

Monsieur le Président du CHSCTA,

Veuillez trouver ci-dessous nos questions diverses du CHSCTA du 22 avril 2020

  1. Une date de reprise progressive a été annoncée, il s’agit donc maintenant de prévoir le calendrier de la réunion des instances.
  2. Qu’en est-il du nettoyage et de la désinfection des locaux avant la reprise de toute activité et surtout à compter du moment où l’école va reprendre ? Quelles garanties pourront être données aux agents ? Les personnels d’entretien seront-ils assez nombreux ? Qu’en est-il de leur présence renforcée en journée pour assurer les nettoyages adaptés à la situation ?
  3. Un protocole sur la désinfection des locaux a été rédigé par les ISST, nous souhaiterions qu’il soit diffusé académiquement.
  4. Concernant les masques, le rectorat aura-t’il les moyens d’équiper l’ensemble des personnels, à raison a minima de deux masques par jour ?
  5. Qu’en sera-t-il de l’équipement des élèves ?
  6. Sur les mesures de distanciation et les gestes barrière qui semblent peu évidents à respecter en milieu scolaire du fait de la spécificité du public accueilli, qu’est-il prévu ?
  7. D’autres moyens et des mesures organisationnelles de protection seront nécessaires.
  8. Nous demandons la réunion préalable des commissions d’hygiène et de sécurité dans les EPLE, avant d’autoriser toute réunion ou retour de personnels dans l’établissement.
  9. Il nous est apparu essentiel que les DUERP soient mis à jour en amont de la reprise afin d’y intégrer les risques professionnels liés au Covid-19 et d’établir à partir de ce document les mesures de prévention adaptées à chaque unité de travail.
  10. Quel sera le planning de la reprise ? La progressivité concerne-t-elle des zones géographiques ? L’âge des enfants ? Le niveau de classe ?
  11. Cette reprise progressive concerne-t-elle tous les élèves ?
  12. Quel est le planning envisagé pour la reprise des personnels ?
  13. Quel échelonnement est envisagé pour satisfaire aux mesures barrière et pour organiser les différents temps nécessaires à cette reprise (social, médical et sanitaire, professionnel, organisationnel) ?
  14. Quel sera la politique de dépistage des personnels et des élèves ? Tests virologiques et/ou sérologiques ?
  15. Qu’est-il prévu pour les personnels malades ou qui auraient une personne malade dans leur entourage ?
  16. Quel sera le protocole à suivre pour des personnels vulnérables ou vivant avec des personnes qui le sont, y compris les femmes enceintes ? Quel protocole pour les couples personnels de l’EN avec enfants si les enfants ne sont pas accueillis à l’école ?
  17. A partir de quel âge, pour des raisons épidémiologiques, est-on considéré comme personnel à risques ?
  18. Quelles facilités seront accordées aux personnels à risques ? Poursuite des autorisations spéciales d’absence ? Seront-elles étendues aux personnels habitant avec des personnes à risques ?
  19. Combien d’élèves peuvent être réunis dans une même pièce ? Pour la FSU, il s’agit de ne pas dépasser les 5 enfants en-dessous de 6 ans et 10 au-delà. Se posent bien entendu les questions de la gestion de la cour de récréation, de tous les espaces intérieurs (notamment dortoirs en maternelle), de la restauration ou encore des internats.
  20. Quel est le protocole à suivre en cas de malades, adultes ou enfants, dans un groupe ? Comment ce protocole sera-t-il porté à la connaissance des personnels ?
  21. Il y a nécessité d’informer les personnels sur leurs droits qui doivent être afficher en permanence dans les établissements.
  22. Quelles consignes particulières seront données concernant l’enseignement de certaines disciplines (EPS, enseignements artistiques, ateliers par exemple), certaines activités collectives en maternelle mais également dans la voie professionnelle ?
  23. Quelles sont les consignes qui seront données aux enseignants : continuité pédagogique ? Poursuite des activités débutées en confinement ? Allègement des programmes ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Logo SNES-FSU Guadeloupe
Facebook Twitter YouTube
SNES-FSU Guadeloupe
2 ruelle Sainte-Lucie
résidence Les Alpinias
Morne Caruel

97139 Les Abymes
0590 90 10 21
📧 guadeloupe@snes.edu
🏠