27 emplois de remplaçants sont supprimés à la rentrée prochaine dans l’académie !

, par  Sandrine Stefkovic

C’est bien connu, il n’y a pas de problème de remplacement dans l’académie de Guadeloupe, et parce que les ressources sont abondantes, le Ministère peut ponctionner des postes affectés au remplacement (il vient enfin d’annoncer la ventilation des 3000 postes supprimés au niveau national).

Cette nouvelle ponction nuira à tous les élèves de l’académie, et aggravera encore les conditions d’exercice des TZR.

Le non remplacement va-t-il devenir la règle ? ou bien s’agit-il d’augmenter la précarité par le recours à des vacataires corvéables ?

Dans cette période de forte crise qui s’inscrit dans la durée, Président de la République et gouvernement prétendent investir pour l’emploi en donnant sans contre partie des moyens aux entreprises privées. Ils feraient bien de montrer l’exemple en créant des emplois publics dans l’Education afin d’assurer tous les remplacements par des personnels qualifiés.

L’académie de Guadeloupe perd au total 106 emplois dans le second degré pour la rentrée 2009, soit 79 postes décidés ( voir article sur le site) par le ministère en décembre dernier + les 27 emplois de remplacement.
Décidément, le combat n’est pas terminé !