Article du prochain US

, par  U CREANTOR

A l’appel de 49 organisations syndicales, politiques, d’associations de consommateurs, d’associations populaires et culturelles un mouvement de grève générale a commencé le 20 janvier 2009. La Guadeloupe est depuis lors paralysée par un mouvement social très fort. Tous les établissements sont fermés. Dans un premier temps ,au mois de décembre 2008, le blocage de l’ile permet d’obtenir une baisse substantielle sur les carburants. Puis depuis le 20 janvier 2008 des revendications sont portées par le collectif « Liyannaj kont pwofitasyon ». 25000 puis 40000 personnes dans les rues forcent le Les représentants de l’Etat, les collectivités et les sociaux professionnels à discuter avec le collectif sur une plate forme contenant 146 points. La FSU soutient et participe activement à cette mobilisation. Pour l’instant quelques avancées sur l’amélioration du pouvoir d’achat mais la tournure des discussions ne laisse pas entrevoir une sortie de conflit rapide. On assiste pour l’instant à un pourrissement de la situation et à l’arrivée massive de force de gendarmerie mobile.

U CREANTOR