CAPA CPE Avancement à la Hors-Classe et notation administrative

, par  Sandrine Stefkovic

Lundi 19 avril 2010 s’est tenue la CAPA sur la notation administrative et le tableau d’avancement à la Hors-classe pour les CPE.

- Note administrative :
Cette année, aucun collègue n’a fait de demande de contestation pour sa note administrative. Par contre, pour 4 collègues, l’augmentation maximale de la note proposée par leur chef d’établissement n’a pas pu être prise en compte, en raison de l’absence de rapport circonstancié. Pourtant la circulaire est claire sur ce point : "les augmentations maximales non accompagnées d’un rapport circonstancié ne seront pas prises en compte. Aucun rapport ne sera réclamé a postériori au chef d’établissement qui doit veiller à respecter scrupuleusement la procédure. En cas d’absence de production du rapport, la note sera systématiquement harmonisée et validée par les services rectoraux."

Il est regrettable que ces collègues CPE pâtissent ,dans le déroulement de leur carrière, du manque de scrupule de certains chefs d’établissement à ne pas respecter la circulaire rectorale.

- Avancement à la hors-classe :
A ce jour, le ministère de l’Education Nationale n’a toujours pas communiqué le contingent pour l’accès à la hors-Classe. L’année dernière, il avait été communiqué début juin.
Il a donc été décidé en CAPA de se déterminer sur le classement des personnes promouvables à la Hors-classe et non sur le nombre de personnes promues ,qui ne pourra être validé que lors de la communication du contingent.

Pour cette année 2010, 65 collègues CPE sont promouvables à la Hors-classe ( sur environ 120 collègues titulaires dans l’académie). 20% des collègues ont fait l’objet d’un avis de leur chef d’établissement en augmentation par rapport à l’année dernière, 11% d’avis en augmentation accordé par l’IPR, et 3% ont eu les deux avis en augmentation par rapport à l’année dernière. Par contre, pour 9% de collègues CPE, l’avis du chef d’établissement est en diminution. Nous avons constaté que certains avis en diminution concernaient des collègues CPE venant juste d’arriver dans l’établissement suite au mouvement intra, ou bien il y avait eu un changement du chef d’établissement. Pire ! nous avons constaté qu’un chef d’établissement avait attribué un avis moins favorable pour les deux CPE de l’établissement, alors qu’il n’y avait pas eu de changement ni de chef d’établissement ni de CPE. L’arbitraire n’est pas loin quand ce sont les chefs d’établissement qui décident , selon leur humeur de l’année, de la pluie et du beau temps sur le déroulement de notre carrière.

La notion de "mérite" ,accordée par cet avis, semble bien suggestive et fortement contestable sur le principe de l’équité entre collègue. le SNES dénonce ce mode de sanction-mérite d’accès à la hors-classe.